Partagez !
Temps de lecture estimé 54 secondes

L’ex-ministre de la culture Meriem Merdaci serait en phase de rejoindre Paris pour occuper le poste de directrice du Centre Culturel Algérien (CCA). Une nomination incompréhensible étant donné sa démission expresse suite au décès de cinq victimes lors du concert de Soolking le 22 août dernier.

C’est en tout cas ce qu’annonce le quotidien arabophone « El Khabar ». Une information qui peut irriter tant Meriem Merdaci semblait être uniquement de passage au ministère de la culture dans un contexte politique hautement tendu.

En effet, un salaire de 18000€ par mois et un poste aussi sensible que celui d’ambassadrice de la culture algérienne en France sonnent faux si l’on considère le bilan de Meriem Merdaci durant les quelques mois passés au ministère de la culture.

Similaire  Culture- Meriem Merdaci présente sa démission

Par ailleurs, l’ex-ministre pourrait essuyer des critiques virulentes si l’on considère sa responsabilité dans l’incident du concert de Soolking pour laquelle elle s’est empressée de démissionner. Notons tout de même que cette information est à prendre avec des pincettes.