Mourad Krinah : Quand l’Art questionne les médias…

14/04/2012, 17 h 10 min Partages0
Temps de lecture estimé 1 minute et 56 secondes

La valse du Samedi
La valse du Samedi

Mourad Krinah est un jeune graphiste plasticien diplômé de l’Ecole Supérieure de Beaux-arts d’Alger.

Il est actuellement en préparation d’une post graduation et c’est le sujet « Les Artistes algériens face aux nouveaux médias » qui a retenu son attention.
Il a participé à diverses expositions en Algérie et dans l’autre rive de la méditerranée. Nous nous rappelons sa dernière performance visuelle autour de l’identité dans le cadre de l’exposition collective qui a eu lieu fin 2011 à la galerie Racim et c’était la femme ou plutôt les femmes algériennes que Mourad avait choisi pour illustrer et donner forme à sa perception de l’identité.

Hommage à Paolo Ucello
Hommage à Paolo Ucello

Mourad revient en ce début 2012, avec une participation remarquée à la biennale d’art contemporain qui s’est tenu à Oran courant du mois de mars. Son travail intitulé « La valse du Samedi » est une série de quatre images qui nous remontent dans le temps et plus précisément un début de l’année 2011 où Alger a essayé de vivre au rythme des révolutions arabes.

Ce qui avait retenu l’attention de Mourad, c’est les médias et il se questionne donc sur le rôle de la société de médias face à de telles évènements ; considérant la masse d’images que l’on reçoit via la presse, les réseaux sociaux où l’amateurisme prend une place importante ; Mourad s’est amusé à jouer le rôle de DJ et a entrepris de mixer tout ce flux.

Mourad a donc redonné un sens à des images de médias, des icônes culturelles et certaines productions personnelles en les juxtaposant, les réunissant tout ça dans un processus de décontextualisation-recontextualisation.

Man on fire
Man on fire

Il se réapproprie les photos de presse issues des différents articles relatant ces manifestations et essayer de ne garder que l’essentiel, ôter tout ce qui n’avait pas de sens selon lui et a redonné une force à ces images qu’on a peut-être fait passer grâce à un travail sur la composition et la couleur.

1 2
Tags:

Votre Avis (0 votes)

Votre vote a bien été pris en compte, merci!