Partagez !
Temps de lecture estimé 36 secondes

Le chanteur Idir, monument de la chanson kabyle, est décédé dans la soirée du 2 mai, à en croire sa page officielle.

Gravement malade depuis quelques mois, l’interprète de « A vava Inouva » et « essendu » est décédé le 2 mai à 21h30 à l’âge de 70 ans.

« Nous avons le regret de vous annoncer le décès de notre père (à tous), Idir le samedi 2 mai à 21h30. Repose en paix papa« , peut-on lire sur la publication de la page officielle de l’artiste il y a quelques minutes.

Etabli en France depuis plusieurs années, nous ne savons pas, à l’heure où nous écrivons, si le corps de l’artiste sera rapatrié en Algérie, encore moins dans la conjoncture du covid-19.

Similaire  Lancement du concours du meilleur joueur de Mandole

Athir’ham rebbi.