N’50iw : Un concept pour marquer le cinquantenaire

07/07/2012, 16 h 09 min Partages0

Abonnez-vous


Temps de lecture estimé 1 minute et 55 secondes

Le collectif d’artistes du Box 24 a tenu à célébrer à sa manière le cinquantenaire de l’indépendance : une rencontre autour d’œuvres exposées a eu lieu le 04 juillet dernier dans une excellente ambiance. Sortant du cliché habituel des célébrations, les pièces présentées se sont voulus interrogatives, interpellant le public sur ces 50 années passées et rappelant que finalement N’50iw ( nssikantiw ) .

Celle qui retiendra notre attention est sans aucun doute l’installation vidéo de l’artiste Sofiane Zouggar, intitulée « Time Machine » où se superposent des cubes qui nous font revivre certaines images et souvenirs parfois tragiques qui ont fait l’Algérie de ces cinquante dernières années, formant au final l’histoire de la patrie. Comme le souligne Sofiane : « L’histoire est un outil d’appréhension du monde qui devrait nous apprendre à vivre le présent et à comprendre l’avenir. Quelle serait son utilité sinon ? « 

Crédit image : Sofiane Zouggar

L’artiste Rym Mokhtari explore le thème du Jardin du « Tab djnanna » et nous propose de prendre nos sécateurs pour refaire notre jardin « couper avec optimisme » comme elle le dit si bien; être à cheval sur les mauvaises herbes et voir pousser de nouvelles cultures, redonner vie  à cet espace en quelque sorte dans une action continue.

Similaire  Kamel Daoud en conférence à Alger le 31 octobre
Crédit photo : Rym Mokhtarj

Les travaux de l’atelier « Médias : Détournement et récupération »  qui a eu lieu fin mai et animé par Mourad Krinah avec la participation des étudiants des Beaux-arts en l’occurrence : Mehdi Ghiat, Kamel Maho, Redwane Anser, Walid Bouchouchi, Lalla Meriem et Rym Mokhtari ont été exposés.

L’objectif de l’atelier étant de mener une réflexion sur les images véhiculées par les mass médias et de leur influence sur notre comportement. Ces flux d’images ont été récupérés au cours de l’atelier pour subir un détournement leur permettant de porter un message autre que celui voulu (critique, dérision, etc.).

1 2
Tags:       

Votre Avis (0 votes)

Votre vote a bien été pris en compte, merci!