fbpx
budget-sorties-culture-algérie

On a testé pour vous : Avoir un budget pour les sorties

Spread the love

Depuis des années maintenant, Vinyculture vous tient informés des dernières sorties culturelles en Algérie, et vous incite à vous y rendre. Mais quel budget mensuel doit-on consacrer à la culture et à quel point pouvons-nous optimiser ce dernier pour profiter d’un maximum de sorties ? Réponse dans notre dossier.

Dans le domaine des événements culturels et jusqu’à récemment, l’envie nous aura souvent pris de remercier l’époque socialiste de l’Algérie, où le prix d’entrée aux musées et autres institutions culturelles était à 20 DA. Aujourd’hui revu à la hausse, ce dernier reste accessible au grand public, et rentre aisément dans un plan mensuel de sorties bien réfléchi.

Sorties/Budget : Combien ça coûte ?

Pour parfaire le budget, nous allons prendre l’exemple de Moh. Moh aime le cinéma, les concerts, les expositions, le théâtre, bref Moh kiffe les sorties culturelles. Moh vit à Alger mais il pourrait tout aussi bien vivre à Oran, Béjaïa ou Annaba. Ci-dessous, seront détaillées des sorties potentielles et le budget que Moh devra dépenser en conséquence.

3 films par mois à Alger : 1 270 DA 

Une séance nostalgie à la cinémathèque d’Alger coûtera à Moh 70 DA, avec une salle souvent vide et une projection en 35mm. Si notre cinéphile veut découvrir les dernières sorties cinéma, deux séances à la salle Ibn Khaldoun et la salle Cosmos lui coûteront l’équivalent de 1200 DA.

Sans frais de transport ou parking et le délicieux pop-corn, Moh aura à débourser 1270 DA par mois pour ses envies de grand écran.

3 films par mois hors Alger : 210 DA 

En attendant de voir le distributeur MD Ciné s’installer dans les autres villes du pays, afin que les Moh et Mohettes de Sétif, Tizi ou Bel Abbès  puissent également profiter des « Jason Bourne », « Suicide Squad » ou autres « Star Wars ». Il leur est possible d’assouvir leur passion cinéma grâce aux nombreux ciné-clubs gérées par les associations et collectifs locaux. Les cinémathèques seront également là pour les accueillir, toujours à 70 DA la séance.

2 concerts par mois : de 0 à 1500 DA

Organisés le plus souvent par des organismes privés, les concerts sont les plus fluctuants en prix, se basant surtout sur la notoriété de l’artiste ou des artistes qui se produisent.

Lorsque organisés par les boîtes d’événementiel, les prix d’entrée peuvent aller jusqu’à 3000 DA pour de grosses têtes d’affiche (coucou, Stromae!), tout comme il est possible de croiser des concerts dont les places ne dépassent pas les 1000 DA, avec des têtes d’affiches algériennes ou régionales pour la plupart du temps.

Et si vous ne voulez rien débourser, il vous reste l’option des Instituts européens ou festivals étatiques, qui seront soient gratuits ou vous demanderont au pire soit de retirer des invitations ou/et de confirmer par email votre place, avec en bonus la découverte de talents méconnus ou inconnus du grand public.

3 expositions/sorties aux musées par mois : De 0 à 600 DA 

Les expositions sont à ce jour l’événement le plus budget-friendly, étant souvent sur entrée gratuite. Organisées par les galeries ou les musées, elles ne sauraient dépasser le prix de 200 DA dans le cas où le passage par le musée est obligatoire (nul le cas du Bastion 23, par exemple).

Pour 3 expositions par mois, vous n’aurez à débourser que 600 petits dinars, soit 20 DA par jour mis de coté. On est budget-friendly ou on ne l’est pas ;).

2 pièces théâtrales par mois : 400 DA

Et que le rideau s’ouvre sur le gentillet théâtre, qui représente la seconde sortie la plus budget-friendly de la liste, puisque deux représentations théâtrales au Théâtre National Algérien (TNA), dans les Théâtres Régionaux ou les maisons de la culture vous reviendra à 400 DA par mois.

À ces événements, s’ajoute une ribambelle de sorties diverses entre vide-greniers, happenings vidéo-ludiques ou festivals étatiques ponctuels, gratuits ou à prix symbolique. En tout et pour tout, pour une vie culturelle bien remplie, il vous faudra mettre de coté :

À Alger :

3 films par mois à Alger : 1 270 DA

3 concerts par mois : de 0 à 1500 DA

3 expositions/sorties aux musées par mois : De 0 à 600 DA

2 pièces théâtrales par mois : 400 DA

TOTAL SORTIES/BUDGET : 11 sorties pour 3770 DA soit 342 DA par sortie

Hors-Alger :

3 films par mois : 210 DA

3 concerts par mois : de 0 à 1500 DA

3 expositions/sorties aux musées par mois : De 0 à 600 DA

2 pièces théâtrales par mois : 400 DA

TOTAL SORTIES/BUDGET : 11 sorties pour 2710 DA soit 246 DA par sortie