Partagez !
Temps de lecture estimé 58 secondes

L’exposition « L’appel de la mer », qui a débuté samedi 15 septembre, se poursuivra jusqu’au samedi 22 septembre, et présente au public oranais des photographies représentant les phares du littoral algérien.

C’est à partir de l’aventure entreprise par Hichem Bekhti, photographe de presse, de voyager à travers le littoral algérien en voiture en 2005, de l’extrême ouest à l’extrême est, que l’idée de photographier des phares a abouti sur une exposition de 22 photographies.

S’il est indispensable d’immortaliser certains paysages du littoral algérien pour leur conférer une existence que la communauté ne leur accorde pas toujours, c’est surtout une motivation de préservation qui a poussé le photographe à explorer ces lieux souvent délaissés et dans un état d’abandon total.

L’exposition porte ainsi en elle une dimension de sensibilisation à ces lieux où l’Histoire et la culture se retrouvent. Rappelons que celle-ci se déroule dans le cadre du trimestre thématique « la côte algérienne » organisé par l’association « Les nomades algériens », tous les jours jusqu’au 22 septembre à la galerie Civ-Œil (quartier Miramar – Oran).

Entrée libre.