Oran-Théâtre et sensibilisation «Blanche-Neige demande le divorce»

Spread the love
Temps de lecture estimé 2 minutes et 52 secondes
Source : rentrer.fr

Le titre annonce le ton et la couleur, nous sommes bien loin des contes de fée classiques. Blanche-Neige se rebelle mais surtout elle se bat pour ses droits et pour faire entendre sa voix.

« Blanche-neige demande le divorce » est une pièce de théâtre créée à l’occasion de la campagne annuelle de lutte contre les violences faites aux femmes.

Il s’agit d’une initiative de l’Association Féministe pour L’épanouissement de la Personne et l’Exercice de la Citoyenneté (l’A.F.E.P.E.C.) en partenariat avec « les Drôles-Madaires », une troupe d’improvisation théâtrale d’Oran.

L’AFEPEC a vu le jour le 8 mars 1989 en vue de militer pour la réalisation de la citoyenneté pleine et entière des femmes. Dès lors, elle a mené nombre d’activités pour dénoncer le code de la famille, premier obstacle à l’accès des femmes à la citoyenneté, et les multiples discriminations dont elles souffrent. A cet effet, elle a engagé des actions de solidarité avec les femmes en difficulté et participé aux luttes pour une école ouverte sur le monde et les valeurs d’égalité.

Les membres de l’association se battent au quotidien pour défendre et promouvoir les droits des femmes, sur tous les terrains où elles souffrent de discriminations, d’inégalités, de violences et d’atteintes à leur dignité.

Le projet autour de cette pièce de théâtre est un véritable travail participatif et coopératif. Le corps du texte a été écrit par Sami Loucif, scénariste, qui est également le coordinateur du programme jeune de l’AFEPEC. La mise en scène et les dialogues ont été réalisés par la troupe des Drôles-Madaires, dont le leader Othmane Chenini, a fait la coordination. Quant à la production, elle a été assurée par Camélia Aiboudi.

Sami Loucif a précédemment écrit une pièce intitulée « Cendrillon ne veut pas avoir d’enfants », à l’occasion du 8 mars dernier. « Blanche-Neige demande le divorce » constitue une sorte de spin-off de cette pièce.

Blanche-Neige découvre après le mariage que le conte n’est pas si féérique et que le célèbre épilogue « ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants » ne semblait pas être près de se réaliser. Elle va donc tout faire pour palier à cette situation et se sortir de l’engrenage de la violence dans lequel elle a été entraînée.

Source : blog.seattlepi.com

L’objectif est d’employer un humour décalé afin de toucher un maximum de personnes, de les sensibiliser et de faire passer des messages féministes. Le but principal est surtout de faire comprendre aux gens que la femme a le choix, que les alternatives existent et que rien, absolument rien ne peut justifier la violence.

La pièce sera jouée le jeudi 13 décembre, à 15h, à l’institut français d’Oran. L’entrée est gratuite mais il faut effectuer une réservation auprès de l’AFEPEC au numéro suivant :
041 39 59 81.

Une pomme gratuite pour les audacieux, et des fous rires garantis pour tout le monde, n’hésitez pas à aller découvrir cette suite pertinente au célèbre contre de fée!

 

Informations sur l’AFEPEC :

Adresse 13 rue Monge, Miramar, 31000 Oran
Téléphone 041 39 59 81

Adresse électronique contact@afepec.org | afepec@yahoo.fr

Site web http://www.afepec.org