Partagez !
Temps de lecture estimé 2 minutes et 12 secondes

Le premier nous parle d’un baâws e’riah (« le baiser des vents »), tandis que la seconde évoque un «boy» (celui qui possède) et «zaréah» (graine) : celui qui possède la graine.

Baba Hassan :

Longtemps dépendante de Tipaza, la commune de Baba Hassan n’en est pas moins l’une des premières d’Alger. Son nom reviendrait au nom de l’une des premières propriétés coloniales dans le quartier : Baba Hassan, du patronyme de l’un des deys.

Similaire  Appel à participation : rénovation du quartier El-Hamma à Alger
1 2