fbpx
Source image : pursuitist.com

Palme d’Or pour tous!

Spread the love
Temps de lecture estimé 1 minute et 25 secondes

« Blue is The Warmest Colour», film d’Abdellatif Kechiche a été récompensé de la Palme d’Or au Festival de Cannes 2013.

Source image : pursuitist.com
Source image : pursuitist.com

Ce film tiré de la bande dessinée « Le bleu est une couleur chaude » relate une histoire d’amour entre deux jeunes filles. Histoire qui a, visiblement, séduit le jury dirigé par Steven Spielberg.

Le réalisateur d’origine tunisienne a tenue à dédier ce prix et ce film à cette jeunesse française qui, selon ses dires, lui a « beaucoup appris sur l’esprit de liberté et le vivre-ensemble ». Il a également dédié son ouvrage à la jeunesse de son pays natal « pour leur aspiration à vivre eux aussi librement, et aimer librement ».

Steven Spielberg s’est exprimé lors d’une conférence de presse après la cérémonie de clôture au nom du jury en disant : « Nous avons été privilégiés de voir ce film, et non gênés. ».

Ce film a été réalisé par Abdellatif Kechiche, le réalisateur de L’Esquive, César du meilleur film en 2002. On peut y voir notamment Léa Seydoux et une inconnue, Adèle Exarchorpoulos, qui incarne à l’écran l’adolescente amoureuse et qui a été la révélation du Festival.

Le film raconte l’histoire d’Adèle, une fille de 15 ans qui ne se pose pas de questions. Une fille, ça sort avec des garçons. Sa vie bascule le jour où elle rencontre Emma, une jeune femme aux cheveux bleus, qui lui fait découvrir le désir et lui permettra de s’affirmer en tant que femme et adulte. Face au regard des autres Adèle grandit, se cherche, se perd et se retrouve.