Paris: Exposition « Vies d’Exil » sur les algériens en France de 1954 à 1962

11/10/2012, 16 h 05 min Partages0
Temps de lecture estimé 1 minute et 31 secondes

L’exposition photo « Vies d’exil », retraçant le quotidien des travailleurs immigrés algériens en France durant la guerre de libération nationale, se tient à la Cité nationale de l’histoire de l’immigration de Paris, et ce jusqu’au 19 mai 2013.

Des photos prises dans leur majorité par Elie Kagan, exposées sur fond de musique de Slimane Azem retracent la vie laborieuse de ces « gens

Source : Histoire-Immigration.fr

venus d’ailleurs », recroquevillés dans des bidonvilles situés à la lisière de la Ville lumière, Paris.

Selon la chef du projet de cette exposition, Hédia Yelles-Chaouche, l’objectif de « Vies d’exil » est d’abord de lever le voile sur une période peu connue de l’histoire de l’immigration algérienne et de rendre compte de sa complexité.

« Loin de la vision misérabiliste que l’on serait tenté de présenter, nous avons souhaité insister sur le rôle des immigrés algériens en tant qu’acteurs d’une histoire commune passionnante qui aujourd’hui mériterait d’être mieux connue de part et d’autre de la Méditerranée« .

Dans le dernier numéro de la revue l’Histoire, partenaire de l’exposition, l’historien Benjamin Stora affirme, sans équivoque aucun, qu’il s’agit de la « première exposition de ce genre en France et cela dans un établissement national français« .

Pour les commissaires de l’exposition, Benjamin Stora et Linda Amiri, enseignante et chercheure en histoire, la manifestation se propose d’aborder les diverses réalités de vie des migrants algériens à travers la question de la vie sociale, de l’accueil accordé à l’immigration algérienne, entre méfiance et rejet, et solidarité de leur engagement politique et syndical.

L’exposition s’étendra jusqu’au 19 Mai 2013 au Palais de La Porte Dorée à Paris.

 

Source : APS

Tags:      

Votre Avis (0 votes)

Votre vote a bien été pris en compte, merci!