Partagez !
  • 120
    Partages
Temps de lecture estimé 1 minute et 30 secondes

Mebarki Mohamed Razine, jeune photographe algérien, s’est lancé dans le concept du avant/après, une technique qui consiste à mettre en avant les différents changements subis par une région donnée. Dans le cas de Razine, la région en question est Boumerdès.

Boumerdès 4

Tout juste âgé de 24 ans, Razine s’intéressee à l’art photographique depuis toujours. Il s’y initie sérieusement il y a un an et demi avec l’aide d’amis, eux aussi passionnés de photographie. Peu de temps après, il commence à se familiariser avec les différents réglages, c’est ainsi qu’il fait l’acquisition de son tout premier reflex numérique à travers lequel il laisse son imagination s’exprimer.

Similaire  Un atelier de peinture sur carreaux le 13 avril à Alger

Curieux de nature, Razine fait des recherches sur l’Histoire de sa ville et ce, en essayant de mettre la main sur d’anciennes photographies de sa wilaya natale. Sa curiosité le mène à trouver de vieux clichés. C’est là qu’un de ses amis le familiarise avec le concept « Avant/Après », notamment avec les oeuvres du photographe américain de la campagne « Know where you Stand » pour la chaîne Histoire. Il décide, lui aussi, de se lancer dans ce projet où les différents recoins de Boumerdès seraient mis en valeur.

Le principe de cette technique photographique est simple : il suffit de réaliser les mêmes clichés que les anciennes photos, puis les superposer via un logiciel de post-traitement gardant ainsi une moitié de chaque image. Néanmoins, la difficulté réside dans le fait d’avoir le même cadrage que les prises d’autrefois.

Similaire  Cours de peinture à l'huile à Alger durant Ramadan

À noter que l’intégralité de la série photographique de Mebarki Mohamed Razine a été réalisée avec un Canon EOS 500D et un 18-55.