fbpx

Programme de la cinémathèque d’Alger en juin

Spread the love

La Cinémathèque d’Alger proposera en ce début de saison estivale un programme diversifié, à même de satisfaire tous les cinéphiles tout au long du mois de juin.

lolita

Au programme, promotion du cinéma algérien, cinéma américain et asiatique des années 60 et 70 ainsi qu’une mise en lumière du cinéma du Maghreb.

Du 1er au 3 ainsi que le 5, 8, 10, 11, 13, 16, 17,19 et 29 du mois, le cinéma algérien sera à l’honneur avec la projection de 3 courts-métrages, à savoir La Corde (31 mn), Aila M’barka (29 mn) et Renvoi d’appel (33 mn) d’Omar Zamoum.

Le reste du programme se concentrera sur le cinéma américain et le cinéma asiatique des années 60/70 avec la projection le 4 juin de « La porte de l’enfer » de Teinosuke Kinugasa (Japon, 1954). Le même jour verra également la projection du chef-d’œuvre Lolita de Stanley Kubrick (Etats-Unis, 1962).

Le 5 juin sera projeté le film « La langue de Zahra » de Fatima Sissani (2012) en présence de la réalisatrice, en plus de projections le 6, 9, 11, 12, 15, 17, 18, 20 et 30 juin.

Du 22 au 29 juin, la salle accueillera le festival culturel maghrébin du cinéma, une première découverte avec le cinéma des pays voisins, en attendant la seconde édition du Mediterraciné.

A noter que 3 journées ne connaitront pas de projections, à savoir les 7, 14 et 21 juin. Pour les autres jours, les heures de projection seront à 13 h 30 et 17 h

Le reste du programme du mois de la cinémathèque  :

6 juin:
Le Parrain, de Francis Ford Coppola (Etats-Unis, 1972)

8 juin :
La Loi du silence, d’Alfred Hitchcock (Etats-Unis, 1952)

9 juin
Conversation secrète, de Francis Ford Coppola (Etats-Unis, 1974)

10 juin
Hors-la-loi, de Rachid Bouchareb (Algérie, 2009)

12 juin
La Complainte du sentier, de Satyajit Ray (Inde, 1955)

13 juin
Baboussia, de Lidiya Bobrova (Russie, 2003)

15 juin
La Colline oubliée, d’Abderrahmane Bouguermouh (Algérie, 1989)

16 juin
Rebecca, d’Alfred Hitchcock (Etats-Unis, 1940)

18 juin
7 ans de réflexion, de Billy Wilder (Etats-Unis, 1955)

19 juin
Tabou, de Nagisa Oshima (Japon, 2000)

29 juin
12 Hommes en colère, de Sidney Lumet (Etats-Unis, 1957)

30 juin
Les 7 Samourais, d’Akira Kurosawa (Japon, 1954).