Projection de « Chroniques équivoques » à Alger

22/03/2014, 22 h 25 min Partages0
Temps de lecture estimé 36 secondes

Suite à la célébration du cinquantenaire de l’indépendance de l’Algérie en 2012, le jeune réalisateur Lamine Ammar-Khodja s’est penché sur sa ville, Alger, et a produit le documentaire « Chroniques équivoques », projeté ce mois-ci à l’Institut français d’Alger.

lamineammarkhodja

C’est huit fragments équivoques, des histoires qui résonnent, qui se complètent pour former le visage souvent changeant, toujours attachant d’Alger. À travers les célébrations du cinquantenaire de l’indépendance, le réalisateur revient sur les espoirs, les rêves et les déceptions d’une génération.

Le documentaire long d’une heure sera projeté le 26 mars à 18:30 à l’Institut français d’Alger et ce, en présence du réalisateur. Il sera suivi d’un débat avec les présents.

Tags:     

Votre Avis (0 votes)

Votre vote a bien été pris en compte, merci!