Quand le « Comic Sans » se venge des logos de marques

18/12/2011, 16 h 56 min Partages0
Temps de lecture estimé 26 secondes

S’il y a une police d’écriture maudite par les utilisateurs et les graphistes, c’est sans conteste le Comic Sans. Souvent apparentée à un usage enfantin, la police prend aujourd’hui sa revanche.

C’est le comic sans project, groupe de sympathisants qui a initié le programme devant permettre à terme à tous les logos d’être revus et corrigés. Helvetica étant tellement 2011, de leur propre aveu.

Le résultat est surprenant voire quasi déroutant parfois, prouvant une nouvelle fois que le Comic Sans n’est pas vraiment fait pour brander.

Tags:     

Votre Avis (0 votes)

Votre vote a bien été pris en compte, merci!