Réaliser un film en Algérie, une passion difficile ?

12/02/2018, 14 h 23 min Partages0 réaliser film algérie

Abonnez-vous


Temps de lecture estimé 5 minutes et 6 secondes

Le cinéma nous fait rêver depuis notre plus jeune âge. Qu’il soit simple divertissement ou grande passion, il est omniprésent à travers le monde. Certaines initiatives permettent au domaine de trouver sa place en Algérie. L’ouverture de nouvelles salles de projection, la création de laboratoire audiovisuel ou encore d’investissement dans des boites de productions…Cependant le manque d’infrastructure d’apprentissage sur le territoire force les jeunes passionnés à apprendre d’eux-mêmes, sur internet, ou par des groupes amateurs formés au sein de la capitale.

Quand il est question de réalisation de films, il est vite mis en évidence que ce métier nécessite des connaissances dans toutes les disciplines du 7ème art. Il n’est pas si simple de diriger des acteurs, de visualiser des scènes avant même de les avoir tournées, ou de cumuler deux métiers dont l’un n’est pas rémunéré. Sur Alger, les réalisateurs autodidactes doivent exercer leur passion sur leur temps libre, louant du matériel, demander aux amis d’entrer dans la peau de personnages le temps d’un court-métrage.

Similaire  Oran-Appel à participation à un atelier de scénario en novembre

De plus en plus nombreux, certains arrivent à percer dans le milieu. C’est le cas de Farah Abada, réalisatrice du court-métrage documentaire « Je suis là » dans le cadre des Laboratoires d’Alger 2016 organisé par l’Institut Français. Il a depuis fait le tour du monde, reçu le Premier Prix du Concours ”Jeunes Journalistes Méditerranée 2017”, celui du Meilleur Documentaire au Festival du Film Franco-Arabe de Noisy le Sec et a été sélectionné pour de nombreux autres. Farah nous parle aujourd’hui de son expérience et sa passion pour la réalisation.

Qu’est-ce qui vous a passionné dans la réalisation ?

C’est la réalisation de documentaires qui m’intéresse, je pense que c’est mon moyen d’expression le plus efficace quand je veux traiter d’un sujet compliqué.

Similaire  Appel à films pour le festival du film méditerranéen d'Annaba

Ce qui est passionnant aussi, c’est de se lancer le défi de pouvoir transmettre des émotions par des images du réel.

1 2 3
Tags:   

Votre Avis (14 votes)

Votre vote a bien été pris en compte, merci!