fbpx

Sélection des Meilleures Séries Sci-Fi à voir

Spread the love
Temps de lecture estimé 13 minutes et 31 secondes

La Science-Fiction est un genre qui devient de plus en plus populaire, et ce, partout dans le monde. De la Littérature au Cinéma en passant par la télévision et les comics, les amateurs se multiplient à grande vitesse. Vinyculture vous propose aujourd’hui une sélection des meilleures séries TV sci-fi à voir.

Il y a bien-sûr les classiques, comme Star Trek (L’originale mais aussi Next Generation), Code Quatum, Cowboy Bebop -du côté animé-, X-Files, Stargate SG-1, Doctor Who ou encore V (Les Visiteurs). La grandeur et la qualité de ces séries n’est pas à redire ou à réaffirmer, encore moins à discuter.

Notre sélection vous proposera des titres connus, d’autres un peu moins qui datent des années 2000 et 2010. Une liste adressée aux amateurs du genre mais aussi aux plus sceptiques: Même si vous ne vous êtes jamais intéressés à la science-fiction, ces titres valent le détour.

1 – Battlestar Galactica

battlestar-galactica
Inspiré de la série originale des années 70 « Galactica », Battlestar est probablement l’une, si ce n’est LA meilleure série Sci-fi que j’ai vu durant les années 2000. Nous plongeant dans un monde plus ou moins futuriste où des humains ont créé des robots, appelés Cylons; ces derniers se retournent contre leurs créateurs déclanchant une première guerre où les humains arrivent à repousser les Cylons et à signer une trève. Les Cylons disparaissent plusieurs années dans la galaxie, puis reviennent plus évolués et frappent les 12 colonies humaines quand personne ne s’y attendait. A partir de là, le vieux vaisseau Battlestar Galactica se retrouvera en tête d’une flotte de vaisseaux abritant les derniers survivants humains. Ils se lancent alors à la recherche d’une planète appelée « Terre » où se trouverait la 13ème colonie humaine.

Casting impeccable, effets spéciaux assez bons pour une série TV et pour l’époque (2004) vu qu’aujourd’hui encore on voit pire comme effets, scénario poignant notamment avec des réflexions historiques, psychologiques et théologiques qui en toucheront plus d’un, en plus d’un excellent développement des personnages, cette série est venue enrichir le genre de la science-fiction d’un bon lot. A voir absolument.

2 – Lost

Lost

Bien placée pour devenir un classique dans quelques années, cette série de J. J. Abrams, Jeffrey Lieber et Damon Lindelof a été un vrai phénomène à l’époque de sa diffusion. Relatant l’histoire des survivants d’un crash du vol 815 de la compagnie  Oceanic Airlines, reliant Sydney à Los Angeles, ils apprendront à vivre ensemble sur une île, mais comprendront vite qu’ils n’y sont pas seuls. Les mystères s’enchainent, les intrigues vous font tourner la tête, mais c’est bon, vous en redemandez!

Maitrisant très bien le système des flashbacks, on en apprend beaucoup sur les personnages, on ne comprend certaines chose que bien plus tard… Quand à la fin de la série… Personne n’est vraiment sûr d’avoir compris, même pas l’un des créateurs de la série:

Même Damian Lindelof, créateur de Lost, affirme sur Twitter ne pas la comprendre.
Même Damian Lindelof, créateur de Lost, affirme sur Twitter ne pas la comprendre.

3 – Fringe

fringe

Autre série créée par J.J Abrams, Fringe suit les aventures de l’agent du FBI Olivia Dunham (Anna Torv), le savant fou Walter Bishop, brillamment interprété par John Noble, et le fils Peter Bishop (Joshua Jackson) qui enquêtent sur des phénomènes surnaturels, souvent causés par des expériences scientifiques, effectuées par Walter Bishop dans le passé. Ce dernier aurait œuvré dans sa jeunesse à créer une armée de supers soldats avec des supers pouvoirs, mais pourquoi? En préparation à quoi?

La série insiste sur les possibilités sans fin qu’offrent le cerveau humain, mais aussi l’univers, ou devrais-je dire LES univers.  Série fortement recommandée.

4 – Ghost In The Shell – Stand Alone Complex

Ghost-in-the-Shell

GIT est simplement l’un des meilleurs mangas qui ont existé selon moi. Le premier film animé est un chef-d’œuvre, la série qui a suivi ne déçoit pas non plus. Créé par Masamune Shirow et réalisé par Kenji Kamiyama, l’univers de GIT date de 2030 après une 3ème Guerre Mondiale et une 4ème Guerre Conventionnelle et suit une brigade criminelle spéciale, la Section 9, dans sa chasse aux cybercriminels avec à sa tête le Major Kusanagi Motoko qui n’est d’ailleurs pas humaine. Les références littéraires y sont légion, mais aussi des références à de vrais évènements comme l’affaire du Rieur, inspirée de l’affaire Glico Morinaga datant des années 80 au Japon.

Extrêmement intelligente, bien construite et magnifiquement animée, cette série de deux saisons vaut largement le détour.

5 – Continuum

continuum-syfy

Série canadienne encore en production, Continuum fût l’agréable surprise sci-fi de l’année 2012. Se déroulant à Vancouver, on suit l’agent de police Keira Cameron (Rachel Nichols) en 2077 dans un monde où tout gouvernement a été renversé et écrasé, et où les plus grosses sociétés et corporations (pour la plupart œuvrant dans le domaine scientifique et technologique) ont pris les rênes du pouvoir, et gèrent les états. Un groupe terroriste appelé « Liber8 » se rebelle, enchaine les attentats et actes de violence. Certains d’entre-eux sont capturés et condamnés à mort, mais ils avaient d’autres plans en tête. En effet, lors de leur exécution, ils arrivent à voyager dans le temps avec une mystérieuse technologie, mais ils ne seront pas les seuls à le faire: L’agent Keira Cameron essayant d’intervenir se retrouve embarquée dans leur virée vers… l’an 2012.

Je ne vous en dit pas plus, ceci n’est que l’intro. L’histoire et l’intrigue sont bien solides, les personnages tous assez bien développés, les effets spéciaux très bons. Mais ce qui charme le plus dans cette série, c’est le fait que vous ne pourrez pas vraiment choisir de parti, il n’y a pas de méchant bien clair. Il y a des fins, des moyens, des actes et des conséquences. Série bien rafraichissante, qui pousse à saluer les canadiens qui deviennent des maitres dans le genre.

6 – Torchwood

Torchwood

Spin-off du Doctor Who, Torchwood suit les pas de Jack Harkness et de l’institut Torchwood à Cardiff, l’institut aurait été créé par la Reine Victoria au 19ème siècle pour faire face aux ennemis extraterrestres de l’empire britannique. Après avoir découvert l’institut, et l’immortalité de Harkness, la jeune Gwen Cooper rejoindra l’institut pour devenir agent à part entière, qui luttera et enquêtera avec une équipe sur les phénomènes extraterrestres.

Pour l’anecdote, Torchwood est un anagramme de Doctor Who. Cette série est intelligemment écrite, même si plus osée au niveau de la violence, elle nous offre cette touche de panache typiquement britannique. Elle compte 4 saisons et est probablement le meilleur spin-off de Doctor Who.

7 –  Firefly

firefly

Série bien méconnue, voire sous-estimée, Firefly est l’une des meilleures œuvres du réalisateur Joss Whedon (Buffy, Avengers). Avec l’excellent Nathan Fillion (Castle) dans le rôle principal du Capitaine Malcolm Reynolds, cette série annulée après une seule saison avait pourtant beaucoup de potentiel. Mêlant une ambiance de Western à celle de l’espace, l’histoire se déroule en 2517 quand les hommes auraient abandonné la terre pour coloniser d’autres systèmes solaires. Fortement recommandée, avec seulement 12 épisodes diffusés (15 épisodes réellement produits) ça ne vous fera pas de mal. La série est achevée avec un film intitulé « Serenity ».

8 – Jericho

jericho

Très bonne série qui décrit très bien l’imprévisibilité de la nature humaine, Jericho raconte l’histoire du village du même nom qui, suite à une catastrophe nucléaire, se retrouve isolé et coupé du monde. Ses habitants sans électricité tentent de survive notamment à un hiver rude qui s’approche (Insérez le slogan de la maison Stark de GOT ici). Face à la peur, aux doutes, voire à la paranoïa que peut déclencher l’instinct de survie, il est très intéressant de voire jusqu’où peut aller l’être humain.

On peut entendre dans le générique assez court de chaque épisode un code morse qui donne à chaque fois un indice quant à l’intrigue. Énorme potentiel, la série s’est pourtant vue annulées après 2 saisons seulement, une grande déception pour les fans, mais bonne nouvelle! Le site Netflix serait en négociations avec la CBS pour acheter les droits sur la série pour en faire une 3ème saison.

9 – Revolution

revolution

Autre série produite par J.J Abrams, Revolution nous intrigue dès le départ avec un concept assez effrayant quand on y pense: Le monde sans électricité.
Nous savons tous que nous vivons dans un monde constamment branché et connecté (Oui, même nous algériens). Dans Revolution, du jour au lendemain, l’électricité disparait complètement dans le monde entier. Les gouvernements s’effondrent, des milices prennent le pouvoir, et l’homme bien sûr survit, mais reste-t-il une place à la civilisation? Et surtout, qu’est-ce qui a causé le balckout? La série se déroule 15 ans plus tard, au fil des épisodes (qui peuvent être lents des fois), les réponses commencent à venir. Mais avec chaque réponse, viennent des questions. Cela pourra vous rappeler Lost, ce qui n’est pas à déplaire.

Le casting est bon, à l’exception de la jeune génération d’acteurs que je trouve, personnellement, assez énervante, mais la série reste très bonne à voir.

10 – Defiance

defiance

Dernière production en date de la chaine américaine « Syfy », Defiance est une série qui a les moyens d’aller loin. Se déroulant à St. Louis plusieurs années après une guerre avec des extraterrestres (appelés Votans dans la série). Aujourd’hui, toutes les races, humaines et extraterrestres, coexistent tant bien que mal sur terre. Defiance (St. Louis rebaptisée) est l’un des rares villages où l’ordre et la stabilité sont -plus ou moins- maintenus. Dirigé par le maire Amanda Rosewater (Julie Benz -Dexter), celle-ci nomme Joshua Nolan (Grant Bowler), ancien combattant de la guerre contre les Votans et qui n’est pas un habitant d’origine de Defiance, comme nouveau gardien de loi, une sorte de shérif. Mais celui-ci n’est pas apprécié par tout le monde, et finit par découvrir que le calme dans Defiance n’est qu’une façade.
Au niveau de certaines races, on peut distinguer une influence de Star Trek, le casting est très bon, surtout la magnifique Jaime Murray bluffante dans son rôle d’épouse manipulatrice, froide et ambitieuse.
Je vous préviens par contre, la série peut être assez lente au début, mais patience, ça s’améliore au fil des épisodes.

Je vous mets là le générique d’ouverture de la série que je trouve particulièrement bon, on doit sa musique à Bear McCreary qui a aussi fait la musique de Battlestar Galactica et The Walking Dead entre autres.

11 – Warehouse 13

warehouse_13

Série qui semble presque niaise au départ, elle finira par vous surprendre avec son évolution au fil des saisons. Dans Warehouse 13, on suit les aventures de deux agents spéciaux qui, après avoir sauvé la vie du Président des États-Unis, se retrouvent assignés à un nouveau poste, dans un entrepôt secret. Dans cet entrepôt, des milliers d’objets aux pouvoirs surnaturels collectés par le gouvernement au fil des décennies, voire des siècles, sont stockés. La mission des deux agents Myka Bering (Joanne Kelly) et Pete Lattimer (Eddie McClintock) sera de retrouver d’autres artefacts capables de représenter un danger pour la population et de les ramener à la Warehouse 13.

Niveau Effets Spéciaux, c’est pas génial, mais le charme s’opérera surtout au niveau des personnages, tous aussi attachants les uns que les autres, mais aussi au niveau des références historiques et mythologiques dans les enquêtes. Il y a même en personnage secondaire le célèbre auteur britannique des romans mythiques « La Machine à Explorer le Temps »  et « La Guerre des Mondes » H.G.Wells, [spoiler]qui s’avère dans la série être une femme (Jaime Murray)[/spoiler].

Vous l’aurez compris, Warehouse 13 demandera de vous une certaine ouverture d’esprit, et de la patience. Mais il se peut que vous accrochiez dès le départ.

12 – Dark Angel

dark-angel

Hah! Je remonte un peu loin, au début des années 2000 où James Cameron avait créé cette série, et avait fait connaitre Jessica Alba mais aussi Michael Wheatherly (DiNozzo, NCIS). Dark Angel est une autre série qui s’est vu finir plus tôt qu’on aurait aimé. Se déroulant en 2019 où les États-Unis d’Amérique sont désormais un pays du Tiers-Monde, on suit l’histoire de Max Guevara, une jeune femme fugitive et traquée par le colonel Lydecker. La raison? Elle fait partie d’enfants génétiquement modifiés dotés de facultés physiques et intellectuelles surhumaines. En effet, en 2009, 10 enfants s’échappent de la facilité où ils ont été formés. Max réussit à ne pas se faire prendre, notamment grâce à l’aide de Logan, un cyber-journaliste qui voudra qu’elle se batte avec lui pour sa cause contre un État corrompu en échange de son aide pour retrouver les autres enfants évadés.

Assez sombre, avec un minimum d’humour, une bonne intrigue et des personnages assez attachants, Dark Angel était une très bonne série qui a révélé bien des talents. Et si vous ne l’avez jamais vu, allez-y, la série ne compte que deux saisons.

13 – Falling Skies

falling-skies

Produite par Steven Spielberg, avec Noah Wyle dans le rôle principal, Falling Skies est une série américaine qui nous plonge dans un monde qui a été envahis par les extraterrestres il y a à peine six mois, et nous fait suivre le quotidien d’une brigade humaine qui résiste encore. Considérée comme un blockbuster télévisuel, la série offre de très bons effets spéciaux mais aussi une histoire qui tient la route, avec des acteurs bons dans leurs rôles et une certaine originalité dans le concept d’extraterrestres qui commandent des méchas. Si elle est classée plus bas, c’est parce que c’est une bonne série sci-fi, sans plus.

Voici donc une sélection personnelle de 13 séries de science-fiction qui datent des années 2000 et 2010 et qui valent bien le coup. Il y en a d’autres que je n’ai pas encore entamées, n’hésitez donc pas à proposer des séries (que j’aurais pu oublier) avec une mini description, voire même une mini-critique, histoire d’en recommander plus aux lecteurs.

Mise à jour 04 – 08 – 2013:

Après avoir visionné une nouvelle série sci-fi canadienne intitulée Orphan Black, je me trouve dans l’obligation de l’ajouter à cette liste. Elle mériterait d’ailleurs une bonne place dans le Top 5.

14 – Orphan Black

orphan black

Orphan Black nous introduit au personnage de Sarah, une jeune femme qui n’a clairement pas la vie facile, ancienne junkie qui vit pratiquement dans la rue et fuit son ex petit-ami dealer et abusif, elle a une petite fille qu’elle n’a pas vu depuis presque un an. On entame la série avec elle, se trouvant dans une station de trains, elle remarque une femme qui pleure, s’approche d’elle, et cette femme lui ressemble comme deux gouttes d’eau. A peine le temps de se remettre du choc de ressemblance que ce doppelganger se suicide en se jetant devant un train. A partir de là, la série est lancée et ne cesse de nous faire retenir notre souffle et d’attiser notre curiosité, surtout quand on découvre que ça parle de clones.

J’ai déjà mentionné que le canadiens deviennent les maitres du genre de science fiction, cette série vient affirmer cela. Diffusée sur BBC America avec une impressionnante Tatiana Maslany qui jongle entre plusieurs rôles (des clones) sans flancher, et vous fait presque oublier qu’une seule et même personne incarne tous ces personnages. L’humour y est, le mystère encore plus, l’action et le casting sont impeccables. Dernière découverte, une seule saison est disponible pour l’instant, la seconde devrait arriver l’année prochaine et c’est à voir absolument.