Login form protected by Login LockDown.


Partagez !
Temps de lecture estimé 39 secondes

Oran, deuxième ville du pays et capitale légendaire de l’ouest algérien cache en son sein nombre d’histoires et de légendes, qui forgèrent à leur manière la ville.

Source photo : Wikimedia

Nommée Wahran en algérien, Oran doit son nom à deux lions qui étaient souvent aperçus à l’emplacement actuel du centre-ville. En berbère, deux lions se dit wahran. Lions que l’on retrouvera plus tard, en bronze cette fois-ci. Deux statues de lions ornent ainsi le superbe hôtel de ville d’Oran, au centre-ville, non loin d’un autre quartier historique : Sidi El houari.

« Deux lions assis » est par ailleurs l’œuvre d’Auguste Cain, célèbre sculpteur animalier. À noter que l’hôtel de ville est un monument classé comme patrimoine culturel, et devrait être restauré dans les mois à venir.

Similaire  Amar Ezzahi honoré au jardin de Prague