Login form protected by Login LockDown.


Partagez !
  • 4
    Partages
Temps de lecture estimé 43 secondes

La maison de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou organise une soirée gala, samedi 19 juillet. en hommage à la chanson amazigh  et Nouara.

Crédit photo : Aberkane Oussama

Crédit photo : Aberkane Oussama

Prévu durant la soirée de samedi, ce gala sera animé par l’une de pionnières de la chanson amazigh, à savoir Nouara, aussi surnommée par le défunt Lounès Matoub La diva du chanson kabyle, avec la participation de Brahim Tayeb et Ali Ideflawen.

À travers ses textes, ses chants et sa superbe voix, l’artiste algérienne Nouara a choisi de militer pour la « femme », à travers l’émission radiophonique « Urar Laxalat » (Ou  : Places aux femmes), ainsi que pour la cause amazigh.

Similaire  Du jazz fusion à Alger le 14 février

Ancienne animatrice à la radio algérienne d’expression kabyle, Nouara ne s’est pas arrêtée au chant. Elle a en effet interprété plusieurs rôles dans des pièces théâtrales de la chaîne II.