fbpx
top films 2017

Top 10 des Films 2017

Spread the love

Lady Bird

Le film qui aura obtenu la note parfaite sur Rotten Tomatoes (100%) est le premier long métrage d’une habituée du cinéma indépendant, Greta Gerwig, qui réussit un coup de maître dans un récit s’inspirant de sa propre adolescence. Le résultat est des plus sincères, propres, et réalistes et ce, malgré l’utilisation de codes narratifs maintes fois exploités dans ce genre de film.

Le passage de l’adolescence à l’âge adulte est abordé de façon légère et drôle par moments, usant de tous les artifices nécessaires au style : histoires amoureuses, relation mère/fille, le tout porté par des personnages crédibles et attachants interprétés par des acteurs et actrices qui ne devraient pas tarder à être nominés aux oscars 2018.

Patients

Revenant sur l’année passée par Grand Corps Malade en centre de rééducation après un terrible accident, ce récit autobiographique est rempli de tendresse, d’humour et d’espoir. Il nous réconcilie encore un peu plus avec le cinéma français actuel.

A Monster Calls

Que dire de « A Monster Calls » pour lui rendre justice? Film qui mélange fantastique à un thème très sombre et bouleversant, l’histoire suit le jeune Conor dont la maman (l’excellente Felicity Jones) est mourante. Obligé de vivre avec sa grand mère (Sigourney Weaver), ce qu’il souhaite plus que tout est d’aider sa mère à guérir. Un monstre lui apparait la nuit (la voix de Liam Neeson) pour lui raconter trois histoires, la quatrième, ce sera l’enfant qui la racontera. Sans aller plus loin, ce qu’il faut retenir de ce film c’est une leçon de vie, aucun des spectateurs ne pourrait rester insensible face à la sincérité de ce drame.

Véritable exemple de ce que le cinéma moderne devrait être, à savoir l’équilibre parfait entre profondeur, émotion, authenticité dans l’écriture et la performance mais aussi immersion, fantastique, et émerveillement grâce à la réalisation et les effets spéciaux, A Monster Calls est à voir absolument.

Dunkirk

Dans le dernier long métrage de Christopher Nolan, le cinéaste derrière Interstellar se permet d’élargir sa vision cinématographique à travers un récit poignant et parfois dérangeant. Même si son style narrativement grandiloquent se voit réduit ici, Nolan arrive malgré tout à donner une dynamique unique au genre à travers une expérience immersive, explosive et grandiose d’un des évènements les plus marquants de la Seconde Guerre Mondiale. En somme, ceux qui avaient peur pour le revirement de Nolan vers un style plus « sage » peuvent aller se rhabiller.

Ce dernier prouve donc avec ce film qu’il ne suffit pas d’effets visuels impressionnants ou de récits labyrinthiques et complexes pour faire du grand cinéma, Dunkirk en est la preuve et permet au monsieur de gravir les échelons du 7ème art encore une fois.