Top 13 des séries de la décennie selon la rédaction

Spread the love
Temps de lecture estimé 4 minutes et 10 secondes

Voilà, c’est fini ! Nous sommes le 31 décembre 2019 et à Minuit, nous passerons à une nouvelle année mais aussi à une nouvelle décennie. Raison d’un petit retour en arrière pour nous rappeler de 15 séries qui nous ont accompagnes ces dix dernières années.

Mais l’on vous voit venir de loin, ceci n’est aucunement un classement, seulement les séries préférées de la rédaction (et souvent des critiques) et que l’on vous conseille de revoir ou de commencer dès maintenant.

À noter que nous nous focalisons donc sur des séries qui auront été lancées entre 2009 et 2019, pas avant !

Parks & Recreation :

Fruit de l’imagination des scénaristes de « The office US », Parks & Recreation a fait le bonheur de ses fans durant 7 saisons. Elle a permis de mettre en avant des acteurs désormais mondialement célèbres, tels que Chris Pratt (Starlord dans « Guardians of the galaxy ») et nous rappeler au charme d’une sitcom intelligente.

The Good Wife :

Cette série dramatique autour d’avocats du barreau est venu apporter un nouveau souffle au genre. Julianna Marguiles porte la série avec une telle force, qu’elle en devient le porte-voix. Archie Penjabi ou Christine Baranski sont également au top de leurs performances.

The Good Place :

Avec 4 saisons seulement au compteur, The Good Place s’est fait une place de choix dans le cœur des sériphiles. Sitcom qui aborde des questions philosophiques et de morale tout en se déroulant après la mort de ses personnages, The Good Place détonne dans le monde des séries et c’est tant mieux !

The Americans :

The Americans suit deux espions soviétiques infiltrés aux USA durant la guerre froide. Le jeu d’acteurs de Keri Williams et Matthew Rhys est époustouflant de réalisme, tandis que les problématiques de l’époque sont excellemment bien retranscrites.

Breaking Bad :

Y a t-il encore besoin de présenter Breaking Bad? La série aux multiples récompenses voit un professeur de chimie devenir dealer de drogue. Sur ses six saisons, la série aura amené une qualité scénaristique rarement vu et l’on peut le dire aisément : il y a un avant et un après Breaking Bad.

Black Mirror :

Dérangeante, réaliste, terrifiante, sont autant d’adjectifs que l’on pourrait utiliser pour décrire Black Mirror. Pourtant, la série n’est point une série d’horreur mais un programme qui dans chaque épisode revient sur une dérive de la technologie moderne. Et Stephen King vous le dira, rien ne plus glaçant que le réel.

Killing Eve

Killing Eve est une petite merveille comme seuls les British savent en faire. Jodie Comer, future star internationale, y donne la réplique à Sandra Oh (« Grey’s Anatomy ») dans un thriller psychologique exquis.

La performance de Jodie Comer lui a valu des nominations et des récompenses aux Emmys, Golden Globes, Bafta…, et c’est largement mérité !

Brooklyn Nine Nine :

Brooklyn Nine Nine est un chouchou de la rédaction et a eu droit à son article dédié. C’est dire ! Si vous êtes fans de sitcoms intelligentes et engagées, elle est faite pour vous.

The Man in the High Castle :

Longtemps parmi nos tops d’année en année, The man in the high Castle est probablement l’une des meilleures adaptations de roman en série ces dernières années. Pour les amateurs d’uchronie ou du genre d’anticipation, c’est un must-see.

Fargo :

L’adaptation libre du film de 1995 n’est pas passée inaperçue des critiques ou du public. Avec 3 saisons au compteur et une quatrième en cours, elle a déjà sa place parmi les séries immanquables du genre.

Penny Dreadful :

Tout comme The man in the high castle, Penny Dreadful a été également de longues années parmi nos tops des séries. Eva Green étant un argument de poids à elle seule.

Downtown Abbey :

Les British sont des Dieux de la musique (Led Zeppelin, Kinks, Police…) et il faudra un jour admettre que c’est aussi le cas du coté de la télévision. Downtown Abbey est aujourd’hui une série devenue culte et la touche oh so british y est pour beaucoup.

Stranger things

Netflix a confirmé sa place de pourvoyeur de séries uniques avec la sortie de Stranger Things. La scénographie nous permet une qualité cinématographique et le casting est au rendez-vous avec de réelles découvertes d’acteurs.

Mais l’on mentirait si l’on disait que ces dix années se sont résumées à cela. D’autres séries méritent largement une mention honorable. On pense entre autres à : Orphan Black, Unbreakable Kimmy Schmidt, Veep, Shameless, Sherlock ou encore Vikings.

En résumé, le réel gagnant de la décennie n’était autre que le spectateur. Il a ainsi eu droit à la meilleure décennie en termes de production de séries et à une qualité d’images et de scénarios se rapprochant, voire dépassant celle du cinéma.