fbpx

Top 5 des meilleurs vilains du cinéma super-héroïque

Spread the love

Avec le Top 5 des pires vilains d’adaptation de comic books, on s’est laissé aller à critiquer les super méchants les plus risibles et les plus médiocres qu’on ait pu voir. Il était donc évident qu’on redore le blason du genre super héroïque puisqu’il y a quand même quelques perles rares.

5 – Loki (Thor, Avengers):

Malicieux, incarnant à la perfection la fourberie et la trahison propres à son personnage, Tom Hiddleston a su assurer la mutation subtile d’un personnage peu connu au départ. Effacé et rongé par la jalousie que Thor cultive, le personnage était l’une des grandes surprises du film de Kenneth Branagh (Hamlet) et faisait sa force qui résidait dans la relation père/frère/fils, d’autant plus que le personnage a été adapté de la plus belle des façons à partir des comics: maigrichon, cheveux noirs et gras et pas séduisant pour un sou, représentant donc l’antagoniste parfait d’un Thor blond et musculeux à souhait… Son rôle dans Avengers est légèrement sous exploité par contre.

3000491-avengers-loki-021[1]

4 – Lex Luthor (Superman):

Si on a tendance à être overdosé par la nemesis de Superman, force est de constater que le mégalomane au simple but de détruire l’Homme d’Acier a su trouver son public au fil des années notamment grâce aux acteurs Gene Hackman dans le premier Superman (1978) et Kevin Spacey dans Superman Returns (2006). Le personnage étant en même temps jaloux de Superman et voulant à tout prix le surpasser, il dilapide sa fortune pour une seule et simple cause: façonner un monde à son image. Lex Luthor n’apparaitra pas dans Man of Steel mais aux dernières nouvelles un bâtiment « Lexcorp » a pu être aperçu dans la dernière bande annonce en date ce qui laisserait supposer d’un caméo.

3 – Bouffon Vert (Spider-Man):

A première vue, le costume du vilain fait directement penser à ‘un’ mauvais épisode des Power Rangers. Toutefois, la force du personnage réside dans sa folie et sa schizophrénie et ça, Willem Dafoe l’a compris à mille pour cent. En effet, le Bouffon Vert ce n’est pas un, mais deux supers vilains cohabitant dans le même corps sans parler du sourire démoniaque de l’acteur qui, à lui seul, remplace le costume. Considéré comme une « gueule du cinéma Hollywoodien » l’acteur a su imprégner son personnage de toute l’expression inquiétante dont il est capable, mettant du piment au personnage du Bouffon Vert sans lequel Spider-Man en tant que film aurait eu bien moins de saveur.

2 – Magneto (X-Men):

Incarné par Sir Ian McKellen dans la première trilogie et par Michael Fassbender dans First Class, Magneto est l’archétype du terroriste craint par la nation. Un anarchiste extrémiste et intello, militant contre la persécution des mutants et partageant pourtant une vision similaire à celle de son ami de longue date: Charles Xavier (Professeur X) seules ses méthodes diffèrent. Un personnage qui intrigue et subjugue et auquel on risquerait d’accorder notre sympathie malgré son caractère. Il est d’autant plus approfondi dans First Class avec un Michael Fassbender, parfait dans le rôle du torturé régi par la colère et cherchant à se faire justice par lui-même.

1 – Joker (The Dark Knight):

Non ! Il était impossible de faire un Top 5 sans passer par LE vilain que tout le monde connait et adore: Le Joker. Et même si Jack Nicholson était inoubliable, Heath Ledger bat tout: sourire démesurément inquiétant, cheveux gras et colorés de vert, démarche chancelante et diabolique… Le Joker dans The Dark Knight a très vite fait parler de lui de part l’interprétation de l’acteur décédé avant la sortie du film, ses mimiques, et la dimension violente, traumatisante et à glacer le sang restent à ce jour dans les mémoires. On passera outre l’adaptation du personnage qui s’éloigne ouvertement des comic books: Aux oubliettes les gadgets du Joker et son aspect clown et rigolo, ici on a un punk anarchiste qui joue la ‘carte’ de la folie et du sadisme pur.
Néanmoins le personnage aura réellement inspiré le chaos et l’anarchie: l’année passée à la sortie de The Dark Knight Rises, un psychopathe déguisé en joker avait causé la mort de nombreuses personnes lors d’une séance du film.

Joker