Login form protected by Login LockDown.


Partagez !
Temps de lecture estimé 1 minute et 11 secondes

Le professeur Abdelkader Bouzida, directeur du laboratoire de traductologie de l’université d’Alger et enseignant en littérature comparée, donnera une conférence autour de la pratique de la traduction à Alger le 29 septembre prochain.

C’est autour d’un roman de l’écrivaine et cinéaste Assia Djebar, « Femmes d’Alger dans leur appartement », que la présentation tournera. Le professeur Bouzida a, en 2017, encadré la traduction en arabe du roman, dans un contexte particulier de coopération avec le CNL (Centre national du livre) en France.

Le projet a réuni une sélection sévère de dix traducteurs choisis parmi une cinquantaine qui ont eu la chance d’être formés de part et d’autre de la Méditerranée, et de travailler directement et en équipe sur la traduction d’un des romans les plus importants d’Assia Djebar.

Similaire  Du jazz fusion à Alger le 14 février

Ce travail colossal a abouti à une version arabe présentée en avant-première au SILA 2017 et éditée chez « Hibr ».

Cette conférence sera l’occasion de comprendre le cheminement et l’esprit particulier qu’engage la traduction littéraire, et d’explorer un discours de traductologie, domaine récent qui peine encore à se faire une véritable place dans le monde de la recherche.

Le professeur Bouzida sera ainsi présent le 29 septembre au Café des langues (Bastion 23) à 14h30.

L’entrée vous coûtera 200 DA (100 DA pour les étudiants).