fbpx
Cinémas du Sud 2022 Lyon

Trois films algériens en projection à Lyon du 28 au 30 avril 2022

Spread the love

Trois films algériens sont au programme du Festival Cinémas du Sud de Lyon, qui se tiendra du 27 au samedi 30 avril 2022.

« Héliopolis » de Djaafar Gacem, « Argu » (Rêve) du réalisateur Omar Belkacemi ainsi que « Chroniques des années de braise » de Mohamed Lakhdar-Hamina, Palme d’Or du festival de Cannes en 1975, seront au programme du Festival.

Des films égyptiens, tunisiens ou encore marocains marqueront également cette 22e édition.

Le Festival Cinéma du Sud se déroulera, en partenariat avec l’Institut Lumière, où les films seront par ailleurs projetés.

La projection de « Héliopolis » aura lieu le 28 avril à 21h , en présence de Djaafar Gacem et Souhila Maalem. Elle sera suivie par la projection de « Rêve » le lendemain, à 18h30, en présence du réalisateur là aussi. Enfin, « chroniques des années de braise » ira à la rencontre de son public le 30 avril à 20h15.

Notez que le tarif non réduit d’accès aux projections est à 8,5 euros.

Les films algériens présents au Festival des Cinémas du Sud de Lyon

Synopsis Héliopolis :

Sorti en 2020, Héliopolis retrace le début des évènements tragiques du 8 mai 1954 et les massacres de Sétif, Guelma et Kherrata en Algérie durant la colonisation française.

Synopsis de « Argu » :

Koukou, un jeune de 20 ans, vit dans un village en haute montagne de Kabylie. Au village, Koukou dérange par son look et son comportement original. Mal vu par le comité des sages du village et par son père,ils décident de l’interner dans un asile psychiatrique. Son frère Mahmoud, enseignant de philosophie dans un lycée à Bejaia, apprend la nouvelle. Il est révolté par la décision du comité. Pendant son séjour au village, Mahmoud mène un combat quotidien pour convaincre son père et les sages du village de l’innocence de son frère. Mais face à la morale et l’ordre établi, Mahmoud ne peut rien faire. Désespéré, il fait fuir son frère du village…

Synopsis de « Chroniques des années de braise » :

Un jeune berger algérien évoque les années de révolution qui ont dévasté son pays.

Tarifs pour les projections à l’Institut Lumière :

8,50€ (normal)
7€ (réduit)
5€ (abonnés)
Gratuit (Clubs)

Vous pouvez d’ores et déjà acheter vos placer ici.

Institut Lumière
25, rue du Premier-Film
69008, Lyon