Un projet algéro-tunisien sillonne l’Algérie pour promouvoir la femme via l’art

03/03/2012, 21 h 53 min Partages0
Temps de lecture estimé 1 minute et 20 secondes

Mosquée fondée par Fatima El Fihria

« Who is Fatima? » (Qui est Fatima?), un documentaire-fiction de 23mn, réalisé par Soumaya Ben Cheikh, Veronica Tronconi et Gabrielle Raimondi se voit en ce mois de mars l’outil principal du projet de « Promotion de l’image de la femme politique au Maroc, en Algérie et en Tunisie”.

Cette initiative du Centre des femmes arabes de formation et de recherche CAWTAR  (The Center of Arab Woman for Training and Research) en collaboration avec l’ONU s’invite en Algérie le temps d’une tournée inter-wilayas. Sept dates, cinq villes : Médéa, qui a accueilli l’événement le premier de ce mois, Annaba où la première projection-débat s’est faite aujourd’hui, une seconde étant programmée pour demain. Reste Bejaïa les 6 et 7 mars (17h à la cinémathèque de Béjaïa en partenariat avec l’association Project’heurts) et Tizi Ouzou, le 8 mars, ainsi qu’Alger où se finira la tournée le 11 et le 12 (11h à la cinémathèque Mohammed Zinet, OREF).

Au programme:

  • · La projection du docu-fiction qui relate l’histoire d’une journaliste algérienne réalisant un documentaire sur Fatima El Fihria fondatrice de la mosquée El-Qaraouiyyîn (IXème siècle) aussi reconnue par le Guinness Book Of Records comme étant la plus ancienne université dans le monde, encore en activité. Recherchant les héritières Fatima, elle traverse de nombreux pays y rencontrant différentes femmes riches de leurs ambitions et de leur courage.
  • · S’en suivra un débat autour de ce film, des « dimensions politiques des images médiatiques » et des capacités des femmes à être leaders dans les pays du maghreb.
Tags:          

Votre Avis (0 votes)

Votre vote a bien été pris en compte, merci!