« Vendeurs d’enclumes » : vendeurs de mots et de rêves

04/11/2011, 17 h 20 min Partages0

Abonnez-vous


Temps de lecture estimé 1 minute et 10 secondes

Qu’ils soient fous d’amour pour la femme d’un autre ou bègues, les vendeurs d’enclumes jouent avec les mots, les mélodies et content à chaque chanson, une nouvelle histoire. Mais qui se cache derrière ce nom ?

Les vendeurs d’enclumes est un groupé français fondé il y a dix ans, Valérian Renault est au chant, et interprète chacune des chansons avec un art de la comédie qui lui est propre, jouant de gestes et mimiques, ou faisant appel à l’absurde, il arrive à nous émouvoir et à nous plonger dans son univers.

De « T’es belle » au « bègue » en passant par « je suis », l’héroïne reste encore et toujours la chanson française, mise en avant comme jamais, rendant probablement fiers, où qu’ils soient, des chanteurs tels que Brassens ou Ferrat,  références non dissimulées du groupe.

Similaire  Constantine - Numidi-Arts dévoile son programme 2018/2019

Récipiendaire de multiples prix ces dernières années, les vendeurs d’enclumes sillonnent les routes de France et de Québec, en représentation dans de petites salles et autres festivals. Les trompettes de la renommée et la folie des grandeurs ? Très peu pour eux.

Avec une discographie comptant 3 albums, dont le dernier en date « décadrant » est sorti en novembre 2011, les vendeurs d’enclumes sont un groupe à découvrir, ne serait-ce que pour faire face à la mélancolie de l’hiver.


Les Vendeurs d’Enclumes – Le Bègue par nerioute

Tags:

Votre Avis (0 votes)

Votre vote a bien été pris en compte, merci!