Vers l’ouverture du secteur culturel au privé

Spread the love
Temps de lecture estimé 50 secondes

La Ministre de la Culture, Malika Bendouda, a annoncé aujourd’hui vouloir aider les investissements culturels et en particulier, ceux émanant du privé.

La première responsable du secteur a indiqué à l’occasion de la tenue du Forum de l’Economie Culturelle, qui se tient jusqu’au 05 avril au Centre International des Conventions (CIC) d’Alger, vouloir faire passer le secteur de la culture du stade de consommateur à celui de créateur de richesses.

Pour ce faire, elle a indiqué que son département viendrait en aide à toute initiative privé dans la culture. Elle souhaite ainsi voir à terme davantage de théâtres privés, « des espaces culturels privés ainsi que de nouvelles structures ».

Madame Bendouda s’est également engagée, aux cotés du Premier Ministre, à « l’accompagnement » de ce marché de l’art et de la culture par la mise en place des « textes de loi et de l’encadrement nécessaire ».

En ouvrant l’art et la culture au privé, Malika Bendouda souhaite ainsi permettre à l’artiste d’avoir « la possibilité de vivre dignement de son art ».