Vibrant hommage à Rabah Driassa à la Salle Ibn Zeydoun

25/03/2012, 17 h 16 min Partages0
Temps de lecture estimé 1 minute et 39 secondes

C’est en présence de Mme Khalida Toumi, ministre de la culture, qu’une litanie d’artiste a rendu hommage à un monument de la chanson Algérienne, Rabah Driassa, en animant une soirée musicale à l’honneur de ce grand nom de la chanson.

Cet hommage a été organisé en collaboration entre le ministère de la culture et l’OREF. Les chanteurs se relayaient sur scène en interprétant certains titres phares de cette icône, tels que « Nedjma Kotbia » « Houta » ou autre « Ya Khomria », dans un pur moment d’émotion et de nostalgie. Les artistes présents à cette soirée étaient aussi des noms célèbres de la chanson, notamment Samir Toumi, Naïma Fethi, le fils de la star de la soirée, Abdou Driassa ou encore Nadia Benyoucef, qui a clôturé la soirée en beauté avec deux titres écrits et composés pour elle par Rabah Driassa, dans les années 70. Il s’agit de « Ya Lommouima » et « Ya baba », titres évoquant le sentiment partagé entre joie et chagrin, d’une jeune mariée au moment de quitter le domicile famllial.

Dans une déclaration à la presse, Rabah Driassa s’est dit très heureux de cet hommage car il se croyait « oublié » : « Je me croyais oublié. Je suis content de cet hommage et je remercie ses initiateurs. Je dis au public algérien que vous me manquez beaucoup ». Affirmant sa foi en l’avenir des jeunes talents de la chanson et des autres arts qu’il encourage vivement.

C’est sur le rythme de la mythique chanson « Yahyaou wled Bladi », chantée par l’artiste lui-même, accompagné des autres chanteurs que la soirée s’est achevée.

Cette soirée a donc bien montré que ce grand maître de la chanson algérienne est toujours dans les cœurs de ses fans, et qu’il ne sera jamais oublié par un public qui lui est très fidèle

1 2
Tags:      

Votre Avis (0 votes)

Votre vote a bien été pris en compte, merci!